L'exposition photographique


Faire une bonne exposition photographique

Une bonne exposition d'une photographie est importante, pour s'assurer que la photo ne sera pas trop sombre ou surexposée. On peut ajuster l'exposition en modifiant trois paramètres qui ensemble déterminent la quantité de lumière que le capteur va utiliser.

C'est la combinaison de la vitesse d'obturation, l'ouverture de l'objectif et la sensibilité ISO du capteur va déterminer l'exposition de la photographie.

La sensibilité ISO est un réglage du boîtier numérique qui va modifier la quantité de lumière nécessaire à faire réagir un pixel du capteur photosensible. Il a donc une influence directe sur le temps ou l'ouverture d'exposition qu'on utilise. On va idéalement utiliser une valeur basse pour éviter le bruit qu'une plus grande sensibilité va causer. Si les autres ajustements me le permettent, j'utilise une sensibilité ISO de 100.

L'objectif photographique a un diaphragme qui s'ajuste afin de contrôler la quantité de lumière qui entre dans l'appareil photo. L'ouverture, ou aperture, détermine la grosseur que le diaphragme aura, et donc, l'intensité du flot de lumière à frapper le capteur. Si la valeur f de l'ouverture est petite, on ferme peu le diaphragme de la lentille et beaucoup de lumière frappe le capteur. On réduit donc le flot de lumière en augmentant la valeur f de l'aperture.

Puis, il y a la vitesse d'obturation qui va lui aussi directement influencer l'exposition et déterminer la quantité de lumière qui va frapper le capteur numérique. On ajuste la vitesse sur le boîtier de l'appareil photo. Plus la valeur de la vitesse d'ouverture est basse, plus on laisse entrer la lumière longtemps sur le capteur. Par exemple, une obturation de 60 est égale à 1/60 de seconde, et une de 250 va laisser la lumière entrer seulement 1/250 de seconde.

L'exposition de la photo va donc dépendre de l'ajustement de ses trois paramètres. Sur les boîtiers numériques, un indicateur vous affiche si vous avec une bonne exposition, à l'aide d'un graduateur. Une bonne exposition sera indiquée par le graduateur en position zéro. Si il est négatif, ou positif, on doit faire la modification, d'un, ou plusieurs, des paramètres pour augmenter ou diminuer la lumière qui entre, selon le cas.

Photo de l'indicateur d'exposition du viseur d'un appareil photo
Indicateur d'exposition du viseur

Comme ce que l'on photographie change avec l'endroit, l'évènement, et l'effet photographique que l'on veut produire, il n'y a pas de règles générales pour l'ajustement à utiliser. Par exemple, pour photographier un oiseau en vol, on doit utiliser une vitesse d'obturation rapide, afin de figer les mouvements de celui-ci. Comme la vitesse devient le paramètre important, on va ajuster l'ouverture et la sensibilité ISO pour obtenir une bonne exposition.

Si la profondeur de champ est importante, on va devoir utiliser une valeur f plus grande. Comme c'est l'ouverture de la lentille qui devient importante, on va ajuster la vitesse d'obturation et la valeur ISO pour que l'indicateur d'exposition de l'appareil photo indique zéro.

La surexposition est assez facile à régler, mais la sous-exposition va parfois vous forcer à utiliser un trépied, pour utiliser des vitesses d'ouverture plus basses, ou un flash pour augmenter la lumière disponible. Pour aider à modifier facilement les valeurs d'un paramètre à l'autre, on utilise les IL (Indice de Lumination), ou les stops.

Lorsqu'on utilise un flash, le graduateur qui indique si l'exposition sera acceptable ne devient plus utile, car il ne voit pas la lumière du flash avant le déclenchement. Mais les boîtiers numériques ajustent l'impulsion lumineuse du flash en fonction de vos paramètres. En mode manuel, on fait simplement un test, comme on peut immédiatement voir le résultat sur l'écran LCD de l'appareil.

On peut également se procurer un posemètre qui va vous aider à déterminer si l'exposition sera adéquate. On lui indique deux des paramètres, comme la valeur ISO et la vitesse à l'appareil, puis on déclenche le flash sur le posemètre. Celui-ci va ensuite indiquer l'ouverture de l'objectif à utiliser, ou le paramètre que vous avez omis, pour obtenir une bonne exposition photographique.