Les flashs pour la photographie


Le choix d'un flash pour la photographie

Les flashs pour la photographie sont des accessoires pour la photo qui sont bien utiles, et pas seulement quand on est à l'intérieur ou quand c'est sombre, mais aussi pour éliminer les ombres que cause la lumière ambiante.

Le flash va émettre une impulsion lumineuse qui va illuminer ce qui est à ça portée, car ils ont quand même une portée limitée.

La majorité des appareils photo numériques ont un flash incorporé qui va s'ouvrir quand il y a un manque de lumière, et que l'utilisation d'un trépied est impossible. Naturellement, ce flash n'est pas très puissant, mais il est utile à courte portée.

Pour plus de puissance, on peut se procurer un flash qui s'installe dans la griffe, sur le dessus du boîtier numérique. Une fois en place, les contacts de la griffe vont permettre à l'appareil photographique de le contrôler.

Selon l'utilisation, on va se procurer un flash qui va s'adapter à la tâche. Dans un studio photo, on va souvent utiliser de grosses lampes. Mais pour un usage à mains levées, le poids du flash devient important. La longueur focale de l'objectif va aussi déterminer la puissance du flash à utiliser.

Photo d'un flash Nikon sb-700

Pour la macrophotographie d'insectes, j'utilise un objectif macro et un petit flash plus léger qui ne contient que deux batteries, mais dont la puissance à courte distance est suffisante. Si j'utilise un objectif zoom, ou pour faire des photos à plus grande distance, j'utilise alors mon flash plus puissant, mais plus lourd. On peut aussi se procurer un flash-ring qui s'installe au bout de l'objectif.

Photo d'un Macro Ring Flash

Selon le modèle, le flash peut s'utiliser en mode manuel, ou en mode automatique TTL. Le mode TTL (Through The Lens) fait la mesure de la lumière grâce à un capteur dans l'appareil photo, et indique au flash la quantité de lumière qu'il doit produire. En mode manuel, on doit ajuster le flash pour produire une certaine quantité de lumière quand on l'active en appuyant sur le déclencheur.

Même quand la lumière est abondante, on va souvent utiliser le flash pour illuminer les parties ombragées que cause le soleil. On peut faire disparaître l'arrière-plan en diminuant l'ouverture de l'objectif, ce qui va limiter la lumière ambiante, et le flash va bien éclairer le sujet principal.

Selon la puissance et la rapidité du flash, la vitesse d'ouverture peut devenir limitée sur l'appareil photo. Comme la vitesse d'ouverture complète détermine la vitesse maximum que le flash peut illuminer le capteur complètement, celle-ci devient la valeur maximale que l'appareil photo nous autorise d'utiliser. Sur une caméra Nikon, on va utiliser le mode FP dans le menu du flash de l'appareil pour utiliser des vitesses d'obturations plus hautes.

On peut utiliser plusieur flashs pour illuminer la scène de plusieurs angles afin d'éliminer les ombres. Selon l'appareil photo numérique, et du flash, on peut les configurer en mode principal ou asservi. Le flash principal va déclencher les flashes asservis pour qu'ils soient synchronisés. On peut utiliser un déclencheur à distance si l'appareil ne permet pas de le faire sans fil.

Dans certaines situations, l'utilisation d'un flash est nécessaire. Selon le besoin, on peut utiliser le nombre guide, qui détermine la distance d'illumination du flash. Par exemple, un flash au nombre guide de 10m va illuminer jusqu'à 10 mètres, et un qui a un nombre guide de 30m le fera jusqu'à 30 mètres. L'échelle est en général basée sur l'utilisation d'une sensibilité ISO de 100.

On doit donc se procurer un flash qui aura la puissance et les ajustements dont on aura besoin pour obtenir une bonne exposition. La puissance et la distance, en utilisant le nombre guide, est naturellement le premier critère. On peut ensuite évaluer les fonctions de sa configuration, et les caractères physiques du flash pour s'assurer qu'il va bien convenir à nos besoins.